YJ YouEdition - шаблон joomla Mp3

La fille successeur dans l'entreprise familiale non cotée : le cas du Liban

Rate this item
(0 votes)

Thèse par Cendrella ABOU FAYAD (2009) - Université de Bordeaux

 

Résumé de la thèse :

La succession en entreprise familiale non cotée semble être une étape cruciale à la fois pour l'entreprise et pour la famille : elle peut remettre en cause la pérennité de l'entreprise et le déchoir de l'héritage familial. Réussir sa transmission c'est donc assurer la continuité de la lignée familiale, la survie et le développement de l'entreprise, la protection des emplois et la garantie de la valorisation du patrimoine. Depuis les travaux pionniers de Christensen (1953), le thème de la succession en entreprise familiale a été l'objet d'une littérature scientifique abondante. Cependant, le présent travail qualifié d'exploratoire, abordera ce sujet d'un nouvel angle, puisqu'il se propose d'étudier le cas particulier de la fille successeur dans un cadre géographique et culturel spécifique : le Liban. En effet, la nomination de cette dernière en tant que repreneur du flambeau est susceptible d'amener des modifications quant à la planification de la succession, aux critères de choix du successeur et à sa socialisation. Ces changements risquent même d'affecter la période critique d'après succession, le style de management avec lequel les affaires sont menées ainsi que les mécanismes de gouvernance mis en place.

Read 1407 times